Rutabaga


rutabagas 01 logoDétesté, boudé, aux suites de la deuxième guerre mondiale, ce légume racine ancien ou oublié est de la même famille que le brocoli, que les choux (choux pommés ou cabus, les choux de Milan, les choux frisés, les choux blancs, les choux rouges, les choux de Bruxelles), les choux-fleurs, les choux-raves, les choux Romanesco et les navets (rabioles)…

En fonction des variétés, la peau du rutabaga est jaunâtre avec un collet vert ou rouge violacé. Sa chair est jaune.

_Sujets traites b 700


Synonyme(s) et Traduction(s)
Astuces(s)
Ne pas le (la) confondre avec…
Comment le (la) choisir?
Comment le (la) conserver?
Comment le (la) préparer?
Comment le (la) consommer, le (la) cuisiner?
Comment l’associer?
Comment le (la) congeler?
Comment le (la) stériliser?
Les recettes retrouvée sur ce blog…
Les recettes retrouvée sur l’ancien blog…


_Synonymes et traductions_p

Rutabagas verts 01 logoLe rutabaga se nomme aussi chou de Siam ou chou-navet. En anglais on le traduit par swedish turnip ou tout simplement rutabaga._Haut page fleche 03

_Astuces_p

Le rutabaga et ses feuilles peuvent être remplacés par le navet et ses fanes qui sont elles aussi comestibles. Par contre, il faut savoir que le temps de cuisson du rutabaga est beaucoup plus long que celui du navet… soit environ 1 fois et demie à deux fois plus long!_Haut page fleche 03

_Ne pas le la confondre avec_p

Navet boule d'or

Les feuilles (fanes) du rutabaga sont lisses et plus denses que celles du navet qui sont plutôt rêches. De manière générale, le rutabaga est plus gros que le navet. La chair et la racine du rutabaga est jaune. Le collet du rutabaga, peut être rose, rouge-violacé ou vert.

Navets logo copieLe rutabaga, dont la chair est jaune, peut être confondu avec certaines variétés de navets : navet jaune (racine jaune à chair blanche), navet de milan (racine blanche et collet rose, chair blanche), navet de Nancy (racine blanche à collet rose ou violet, chair blanche), navet boule d’or (petit, chair et racine blanches, collet si présent vert)…_Haut page fleche 03

_Comment le la choisir_p

Le rutabaga doit être bien ferme et lourd. rutabagas 02 logoPréférez les petits et moyens spécimens aux plus gros, ces derniers risquant d’être filandreux. Ils doivent être exempts de taches noires (moisissures) ou brunes (pourrissement).

Les feuilles (ou fanes) du rutabaga sont comestibles. Pour cette raison, choisissez ceux avec de belles fanes. Elles se cuisinent comme les fanes de navets avec cependant un goût piquant plus prononcé!_Haut page fleche 03

_Comment le la conserver_p

Cru, le rutabaga se conserve, avec ses fanes, enveloppé dans un sachet de papier kraft, jusqu’à 3 semaines dans le bac à légumes. Les fanes se faneront et jauniront au bout de quelques jours. Enlevez-les si vous ne les consommez pas. Ne conservez pas le rutabaga trop longtemps, le cœur a tendance à devenir filandreux… augmentant le temps de cuisson.

Les feuilles ou fanes, qui se cuisinent comme celles des navets, ne se conservent que quelques jours au réfrigérateur. Elles se flétrissent rapidement. Si elles n’ont pas jaunies, vous pouvez les cuisiner même si elles sont flétries.

Si vous possédez une cave, ils s’y conserveront pendant 3 mois. Si la cave est humide, conservez-les dans du sable sec surélevé du sol.

Cuit, il se conserve quelques jours dans un contenant hermétique. Le goût deviendra plus prononcé si vous les gardez trop longtemps._Haut page fleche 03

_Comment le la preparer_p

Avant d’être consommé, le rutabaga doit être épluché, sa peau étant très épaisse._Haut page fleche 03

_Comment le la consommer le la cuisiner_ p

Le rutabaga se consomme cuit ou cru.

Pour une consommation crue du rutabaga, préférez les spécimens jeunes, petits et très frais. Crus vous pouvez les dégustez en crudités ou en salade une fois râpés et mélangés à d’autres légumes…

Cuit, le rutabaga se consomme tel quel avec de la mayonnaise, du beurre salé ou à l’huile d’olive. On le consomme aussi en purée, poêlés, en pot-au-feu, en potées, au wok, en frites, en croustilles (chips), en galettes, en potage, en soupe…

rutabagas 03 logoLe rutabaga et ses feuilles (fanes) se cuisinent comme le navet et ses fanes. Il faut cependant savoir que leur goût est plus doux et à la fois plus prononcé (piquant) que celles du navet! De plus, le temps de cuisson du rutabaga est beaucoup plus long que celui du navet… soit environ 1 fois et demie à deux fois plus long! Plus les rutabagas sont vieux et/ou gros, plus le temps de cuisson sera long et plus ils risquent d’être filandreux!

Coupez les tiges des feuilles à environ 2 cm de la base des rutabagas, épluchez-les et vous pouvez ensuite les cuire à la vapeur, à l’eau, à la cocotte-minute, au four à micro-ondes, à la poêle ou à la sauteuse… jusqu’à ce que la pointe d’un couteau les transperce avec une légère résistance._Haut page fleche 03

  • Cuisson à la vapeur… Le temps de cuisson à la vapeur varie entre 30 et 45 minutes pour les plus gros et vieux. Si vous avez plusieurs légumes à cuire en même temps, faites cuire les rutabagas en premier et ajoutez les autres au fur et à mesure en fonction de leur temps de cuisson.
  • Cuisson à l’eau… Le temps de cuisson varie entre 20 et 30 minutes. Cuits de cette façon, pensez aux purées, aux soupes…
  • Cuisson à la cocotte-minute… Le temps de cuisson varie entre 10 et 20 minutes!
  • Cuisson au four à micro-ondes… Déposez les rutabagas épluchés et coupés dans un contenant recouvert d’un couvercle ou d’une pellicule plastique à micro-ondes avec un fond d’eau. Cuisez-les par tranches de 10 à 15 minutes à puissance maximale. Le temps de cuisson varie entre 10 et 30 minutes.
  • Cuisson au four conventionnel… Le temps de cuisson varie entre 45 et 60 minutes! Pensez au gratin (parmentier), telles des pomme de terre frites au four seules ou en combinaisons avec des pommes de terre.
  • Cuisiné à la poêle, à la sauteuse… Le temps de cuisson varie entre 30 et 60 minutes en fonction du de la quantité de liquide (eau, eau de cuisson, bouillon…) que vous ajouterez ou non à la préparation. Au plus vous ajoutez du liquide, au plus vous réduirez le temps de cuisson.

_Haut page fleche 03

_Comment l associer_p

De manière générale, côté légumes, le rutabaga se marie bien avec les betteraves, les légumes racine (carottes, navets…), les poireaux, les oignons, les pommes de terre…

Côté viande, il s’associe à merveille avec le porc, le canard, l’agneau, le bœuf…

Il s’associe à merveille avec le sirop d’érable et le miel…_Haut page fleche 03

_Haut page fleche 03


8 réponses à Rutabaga

  1. Ping : Les fruits et légumes oubliés… | Breaking Class

  2. letor dit :

    vous pouvez pas trouver autre chose à cuisiner que tu taureau !!!!!!!!

  3. M-C dit :

    Ce midi j’ai fait une purée de rutabagas avec pdt, crème fraîche, persil frais et muscade, un vrai régal…

    • TitAnick dit :

      MIAM!
      J’avais du mal avec le rutabaga… mais c’est du passé!
      lol
      A très vite
      Anick

  4. Ping : Le rutabaga n’est pas passé incognito ! | AmaPoisilienne

  5. val dit :

    Bonjour

    A quelle époque peut-on trouver du rutabaga?
    merci

    • TitAnick dit :

      Bonjour val
      Tiens tiens, j’ai omis de le mentionner dans l’article synthèse!
      La période du rutabaga est d’environ octobre à décembre… cela varie en fonction des régions.
      A très vite
      Anick

  6. bertru dit :

    Une recette toute simple à faire à la plancha (pour accompagner par exemple du jambon de bayonne et de la roquette)
    Je rape des carottes, des pommes de terre, du chou rave et du rutabaga
    Je dispose chaque légume séparément avec des herbes differentes sur chaque légume (exemple sarriette, estragon, thym, romarin)
    C’est très vite cuit
    Dans l’assiette, je fais quatre petits tas de légumes, et j’accompagne avec des figues blanches également cuites à la plancha
    C’est très très frais

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>