Cerfeuil tubéreux


Semer Cerfeuil tubereux 01Seule la racine de ce légume est comestible. Les feuilles sont vénéneuses ! Le cerfeuil tubéreux est très cher à l’achat. Le prix moyen au kilo varie entre 15 et 20 euros. J’ai trouvé des graines chez Kokopelli. Il ne me reste plus qu’à semer et voir le résultat. Va savoir, le prix est peut-être lié à sa difficulté de culture ! Peu importe, je me lance, je m’amuse, je transmets… Et c’est pourquoi cet article sera mis à jour au gré de l’avancement des cultures. Si vous avez des conseils et suggestions, ne vous gênez pas de les partager ! ”


_Sujets traites b 700

Quelques infos utiles
De la graine…
Semer
Entretenir
Récolter
Conserver
→ À l’assiette

Quelques infos utiles

Cerfeuil tubéreux, Chaerophyllum bulbosum.

  • Choix du sol : aéré, drainé, frais, riche en humus.
  • Climat : tempéré.
  • Origine : Europe, Est de la France.
  • Synonymes : cerfeuil bulbeux, chérophylle bulbeux.
  • Durée de vie : vivace, bisannuelle.

_Haut page fleche 03

De la graine

Graines cerfeuil tubereux 01

J’ai acheté deux sachets de graines en novembre dernier au stand Kokopelli à la foire Bio&Co sur Strasbourg. Elles sont conditionnées en sachet de 200 graines pour 3,30 euros. Pourquoi deux sachets ? Pour tester les deux méthodes possibles de semis dont il est question un peu plus loin !

Au moment de la récolte en juin prochain, je tenterai de me lancer dans le long processus de production de graines. Je vous en parlerai le moment venu!

Graines cerfeuil tubereux 06

Graines cerfeuil tubereux 05

_Haut page fleche 03

Semer

  • Semis : novembre/décembre ou février/mars (en fonction de la méthode des semis choisie).
  • Espacement entre les lignes : 20 cm.
  • Espacement entre les graines: 5 à 8 cm.
  • Espacement entre les plantules : 8 cm.

Il existe deux méthodes de semis pour les graines de cerfeuil tubéreux. Les deux nécessites un séjour au froid. Celui-ci permettra aux graines de sortir de leur état de dormance.

→ La première méthode consiste à semer les graines en novembre ou décembre. La terre doit être aérée au moins 3 à 4 semaines avant les semis. J’ai donné un coup de grelinette à la terre à la mi-novembre. Cet outil de jardin idéal pour les vieux dos (tel le mien) et pour l’équilibre de la terre permet d’aérer la terre sans la retourner. J’ai enlevé le plus gros des débris sachant que le cerfeuil nécessite une terre riche en humus pour bien pousser. Un apport sera apporté tout au cours de l’entretien des cultures. J’ai ensuite préparé 6 sillons de 1,50 mètres espacés les unes des autres de 20 cm. La parcelle a été au repos pendant quatre semaines entre le moment ou elle a été aérée et le moment des semis. Les graines ont été semées à la mi-décembre à intervalles de 5 (à 8 cm) sur chaque ligne puis recouvertes d’une légère couche de terre. Le désavantage avec cette méthode est que si le temps ne venait pas au froid, les graines ne germeraient pas !

Pour l’instant (17 janvier 2014) sur Strasbourg, il n’y a pas eu de période de froid. Il est donc possible que les graines ne germent pas ce printemps. Croisons les doigts, l’hiver n’est pas terminé. Heureusement que j’ai l’option de la deuxième méthode par stratification des graines dans un substrat sablonneux humide. Celles-ci étant ensuite conservée au frigo jusqu’en mars (voir la seconde méthode de semis un peu plus bas).

Semer Cerfeuil tubereux 02Semer Cerfeuil tubereux 03

Semer Cerfeuil tubereux 04→ La seconde méthode consiste à sortir les graines de leur dormance par un procédé de stratification des graines dans du sable humide. Celles-ci tout simplement mélangées dans du sable humide puis conservées au frais dans le bas du frigo. Les graines sont ensuite semées en février ou en mars. Je ne connais pas cette méthode. Je la la teste cette année pour la première fois. 

Ayant beaucoup de place au jardin, je me suis permis de préparer, une seconde parcelle destinée aux futurs semis des graines conservées par cette méthode de stratification. La terre a été aérée à la grelinette sur laquelle j’ai déposé une bonne couche de feuilles mortes puis de paille.

Cerfeuil tubereux graines stratification

_Haut page fleche 03

Entretenir

L’entretien des cultures se fera entre les mois de février et juin. Dès le mois de février ou mars suite à la sortie des plantules. Ces derniers seront clairsemés à 8 cm d’intervalles. Cette action doit se faire assez tôt car les feuilles des plantules s’enchevêtrent très rapidement et il devient alors impossible de les séparer!

Photos à venir !

Pendant cette période, un apport régulier en humus sera ajouté. Il sera constitué de tontes d’herbes, de feuilles mortes, de fumier et de paille…

_Haut page fleche 03

Recolter

La récolte des racines de cerfeuil tubéreux se fera vers la fin du moins de juin ou lorsque les feuilles jaunies s’étalent au sol. Une fois le cerfeuil récolté, il faut enlevez les feuilles qui sont toxiques et laisser sécher les racines quelques jours en les déposant sur la terre.

Photos à venir !

_Haut page fleche 03

Conserver

Cerfeuil tubereux 04 logoLes racines de cerfeuil tubéreux, seront conservées en cave dans du sable pendant 2 à 3 mois question de bonifier le goût de ces dernières. 

Une partie de la récolte (les plus belles racines) sera conservée jusqu’en décembre pour la production de graines.

_Haut page fleche 03


A l'assiette

Son goût, de même que son odeur, sont légèrement sucré. La chair est assez intéressante puisque ferme (si pas trop cuite) par son goût intermédiaire entre la châtaigne et la pomme de terre. Il se consomme cru ou cuit. → Le cerfeuil tubéreux : Que faire avec ?

Courges cerfeuil tubereux pomme de terre 02

_Haut page fleche 03


Pour les références bibliographiques consultées pour cet article, cliquez ici.


10 réponses à Cerfeuil tubéreux

  1. moulinette dit :

    merci pour tous ces renseignements, je vais m’y mettre car j’adore ce légume..

  2. Migeot dit :

    J’habite dans le Jura a Dole. On trouve le cerfeuil tubéreux (dit bulbeux) à Dole à partir de novembre. On le consomme généralement pour les fêtes de Noel pour accompagner l’oie ou la dinde. Sa chair a le goût de la chataigne c’est divin ! Il se cuit dans l’eau et s’epluche très facilement après.

  3. Alannie dit :

    Quel beau billet! et que d’informations! je suis estomaquée!
    bon, trêve de plaisanteries…je cherche partout du cerfeuil tubéreux…ben c’est pas simple à trouver.
    Mon maraîcher BIO n’en fait pas , son sol est trop lourd.
    Je vais tenter de trouver des graines et passer directement à la méthode N°2…on verra, je suis abonnée à ton blog…je suivrai les nouvelles du cerfeuil tubéreux! merci à toi Anick.

  4. Roger Billois dit :

    J’en ai trouvé au magasin »grand frais »

  5. Besson André dit :

    Quand peut-on acheter le cerfeuil tubéreux sur les marchés ou dans le commerce classique ?
    Je voudrai en acheter pour les fêtes de fin d’année

    • TitAnick dit :

      Bonjour André,
      On est en pleine saison.
      Faut juste pouvoir les trouver.
      Ici j’en ai vu au marché sur Strasbourg et chez Côté Nature.
      Où êtes-vous?
      A très vite
      Anivk

  6. stei dit :

    bonjour
    qu’elle résultat pour l’année 2014

    • TitAnick dit :

      Bonjour,
      Pas top… Entre les chaleurs du printemps qui ont desséchés les petits plants, les pluies trop abondantes de la fin du printemps et de l’été, les limaces…
      Le peu qui a été récolté était bon.
      Je remets cela cette année!
      Vous avez essayé?
      A très vite
      Anick

  7. Iza dit :

    Bonjour, peux-tu me dire quel goût à le cerfeuil tubéreux ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>